JamesBond007 Index du Forum

JamesBond007
Le forum pour les fans de James Bond

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


Message
 
Bienvenue sur les forums de JamesBond007. On vous invite vous inscrire, si ce n'est déj fait, et surtout: bonne visite!
 

Per fine once de Geoffrey Jenkins

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    JamesBond007 Index du Forum -> Littérature -> Romans
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FRANCISCO
Agent

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2013
Messages: 151
Localisation: RHONE ALPES
Date de naissance: 17/09/1959

MessagePosté le: Lun 25 Nov - 19:06 (2013)    Sujet du message: Per fine once de Geoffrey Jenkins Répondre en citant

Quel dommage que ce roman, le premier écrit après la mort de Fleming, commandé par Glidrose, n'ait pas été accepté, alors même que Saltzman voulait l'adapter en film.


Ce qui me fait faire une réflexion : au lieu de quatorze Gardner et six Benson, pourquoi ne pas avoir commandé des romans au compte goutte de façon à les adapter une fois les romans de Fleming portés à l'écran ?


Cela nous aurait évité "Octopussy" où le major Dexter Smythe devient un simple dialogue entre Bond et la bond girl (sa fille), "Rien que pour vos yeux" où tout ce qui n'est pas tiré de Risico et de For your eyes only/Top secret est tiré par les cheveux.


Et puis les scénarios alambiqués comme "Meurs un autre jour" qui rendent Bond ridicule.
______________________
"Per ora, e per il momento da venire"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Nov - 19:06 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
GUY007
007

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 1 570
Localisation: Belgique
Date de naissance: 13/06/1967

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 00:02 (2014)    Sujet du message: Per fine once de Geoffrey Jenkins Répondre en citant

En farfouillant sur internet, j'ai trouvé ceci : 


http://www.pressreleaseplace.co.uk/per-fine-ounce-is-published




j'ai pas encore tout lu, mais je pense que l'auteur s'est basé sur le roman non publié en modifiant bien entendu le nom du héros.
Il semble qu'on sait lire certains passages ici :




http://books.google.be/books?id=UyK_BAAAQBAJ&pg=PT3&lpg=PT3&dq=%22Per+Fine+Ounce%22&source=bl&ots=d6BmzoUAw4&sig=PmTy78V3usvMMU80XvbJ_o6Qty8&hl=fr&sa=X&ei=p6BeVKzfMrGP7AbY5oCgCw&ved=0CEkQ6AEwBQ#v=onepage&q=%22Per%20Fine%20Ounce%22&f=false








______________________
We have all time in the world
Revenir en haut
Moneyofpropre
Espion

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2013
Messages: 130
Date de naissance: 01/12/1993

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 07:43 (2014)    Sujet du message: Per fine once de Geoffrey Jenkins Répondre en citant

Le petite histoire du roman pour ceux qui seraient passé à coté : https://fr.wikipedia.org/wiki/Romans_et_nouvelles_de_James_Bond_non_officie…

Wait ! What ?!

Si j'ai bien compris, le roman n'est pas perdu, des extraits (seulement des extraits ?) du romans sont en possession du fils de Jenkins, David. Ce serait aussi David lui-même qui aurais fournis les deux seuls pages connu du manuscrit du roman à Mi6-HQ en 2010 (http://www.mi6-hq.com/sections/articles/literary_per_fine_ounce_extract.php3?s=literary) (Pages que je n'arrive pas à trouver presque tel-quel dans le roman de Vollmer avec la fonction rechercher sur le googlebook...).

David à donner son consentement à Peter Vollmer pour écrire un roman Per Fine Ounce basé sur les manuscrit de son père (cependant, selon l'article de MI6-HQ, David n'aurait seulement que 18 pages du manuscrit), tout en changeant le nom de certains personnages. (Vollmer à t'il eux accés à tous les extraits ou juste une partie ?). (Après, même si le roman s'éloigne de ce qu'il à été, cela n’empêche pas qu'il peu être bon). Il est aussi dit que Vollmer espère que ce roman, sortit en septembre 2014, va encourager IFP à publier à publier le roman original (Que doit t'ont comprendre ? Que IFP serait bien en possession de l'original ? Ou est-ce juste une supposition ?).

Damn ! Merci Guy pour cette info, bon sang si tu était une femme je t'épouserait ! Incroyable que la publication de ce roman de Vollmer soit passé aussi inaperçue dans la communauté bondienne.
Revenir en haut
GUY007
007

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 1 570
Localisation: Belgique
Date de naissance: 13/06/1967

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 23:05 (2014)    Sujet du message: Per fine once de Geoffrey Jenkins Répondre en citant

Merci pour cette déclaration, mais je suis déjà marié  .
Tu penses acheter ce livre ? Pour ma part, s'il sort en français, oui, sinon, non.
______________________
We have all time in the world
Revenir en haut
Moneyofpropre
Espion

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2013
Messages: 130
Date de naissance: 01/12/1993

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 06:55 (2014)    Sujet du message: Per fine once de Geoffrey Jenkins Répondre en citant

Euh, j'ai envie de dire oui mais pas avant très longtemps, j'ai encore 5 novélisations à lire, les Gardner non-traduit en FR et The man with the red tatoo. De plus je doit recevoir Shoot to kill dans la semaine (et d'autres livres non Bondien). J'attends donc, je me dit que ça peu être pas mal, d'après le peu de commentaires sur Amazon, Per Fine Ounce"2" à été très apprécié.

De plus j’espère avec le temps pouvoir trouver une version du roman, disons pas très payante, sur internet car je me me souvient avoir acheté acheter les trois Moneypenny Diaries sur Fnac et à mon grand regret y'avait des DRM qui empêchait de copier le texte... même si j'ai finalement trouver un logiciel pour résoudre mon problème dans la journée.
Revenir en haut
GUY007
007

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 1 570
Localisation: Belgique
Date de naissance: 13/06/1967

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 09:12 (2014)    Sujet du message: Per fine once de Geoffrey Jenkins Répondre en citant

Ben moi, j'ai fini de lire tous les James Bond. Enfin, je suis occupé de racler les fonds de tiroirs avec des livres jeux "livre dont on est le héros" basé sur A view to A Kill" (deux livres n'ont pas été traduits en français) ainsi que des fan fic.

Je pourrai donc reprendre la lecture/traduction de mes BD.

Pourquoi veux-tu copier les textes des livres que tu achètes ?

Tu as terminé les  Moneypenny diaries ?
______________________
We have all time in the world
Revenir en haut
Moneyofpropre
Espion

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2013
Messages: 130
Date de naissance: 01/12/1993

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 10:43 (2014)    Sujet du message: Per fine once de Geoffrey Jenkins Répondre en citant

Ah, ouè carrément les livres dont tu es le héros. Tu traduit des BD ?

Je veut les copier car c'est plus simple à lire ainsi, j'ai juste à copier le texte et le coller dans Google-traduction et c'est réglé ; j'ai le dualview français et anglais sur la même page. De plus c'est utile si tu veut cité un extrait. Qui plus est, c'est une question de principe, j'ai acheter un produit, je veut pouvoir en disposer comme je le veut.

Yep, je les ait fini y'a genre quelques mois, très intéressant comme livres. J'ai vu que tu avait fini le tome 3 y'a pas longtemps, en ce qui me concerne ce n'est pas mon préféré (j'aime bcp le premier).
Revenir en haut
GUY007
007

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 1 570
Localisation: Belgique
Date de naissance: 13/06/1967

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 11:13 (2014)    Sujet du message: Per fine once de Geoffrey Jenkins Répondre en citant

Pour les BD, je traduis celles en espagnol et suédois, avec des programmes traducteurs (je recopie ensuite le tout en WORD et ensuite j'imprime, comme ça, si je veux les relire par la suite, c'est plus facile).
Les livres dont on est le héros, c'est vraiment pour lire tous les romans sur Bond (même si ce genre de livres n'en sont pas vraiment). Mais bon, ce n'est vraiment pas indispensable, sauf si on est drogué comme moi...

Mais quand je lis un roman en anglais, je ne passe plus par Google traduction (avant, je recopiais le tout), c'était trop long. Maintenant, je lis et je m'aide d'un dictionnaire quand j'ai trop de difficultés. Si je comprends grosso modo le sens, c'est bon.
______________________
We have all time in the world
Revenir en haut
Moneyofpropre
Espion

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2013
Messages: 130
Date de naissance: 01/12/1993

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 11:30 (2014)    Sujet du message: Per fine once de Geoffrey Jenkins Répondre en citant

M'okay, j'ignore ce que cela donne les livres sont on est le héros, je n'ai pas vraiment connu la chose. C'est plutôt dommage d’ailleurs, j'ai vue dans le même style que quelqu'un avait fait un topic sur les jeux de rôles 007.

C'est pas que j'en suis incapable de comprendre grosso modo le sens, mais je ressent besoin con de ne passer à coté d'aucun mots (sauf durant certaines scène de combats) et puis en VO tu tombe toujours sur quelques mots inconnus, et cela me permet de rythmé le truc (en analysant deux-trois paragraphe par deux-trois paragraphe), après c'est une question d'habitude, GTrad est plutôt bon et vue que cela marche plutôt bien comme cela, je n'ai pas vraiment chercher à faire autrement. C'est sur qu'après recopier, c'est lourd, à la rigueur faut utiliser un OCR (logi qui extrait le texte d'une image) mais c'est pas vraiment précis ces truc là.
Revenir en haut
GUY007
007

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 1 570
Localisation: Belgique
Date de naissance: 13/06/1967

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 11:41 (2014)    Sujet du message: Per fine once de Geoffrey Jenkins Répondre en citant

Avant, j'étais comme toi quand je lisais un livre en anglais, je voulais tout comprendre. Si James Bond, lors d'une mission, nageait, je voulais savoir comment il portait son matériel, je voulais comprendre toutes les descriptions faites... et puis, je trouvais que ça me prenais énormément de temps (il faut dire que mon anglais est très pauvre) donc j'ai préféré faire comme je fais maintenant. Si ça devient trop compliqué, mon gros dictionnaire pour quelques mots clés, et je m'en sort (mais je suis content que j'ai fini, car je trouve que ça demande beaucoup d'attention. Je relis parfois un passage 4, 5 fois pour comprendre).
______________________
We have all time in the world
Revenir en haut
Moneyofpropre
Espion

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2013
Messages: 130
Date de naissance: 01/12/1993

MessagePosté le: Ven 6 Mar - 10:15 (2015)    Sujet du message: Per fine once de Geoffrey Jenkins Répondre en citant

Bon, je viens de terminer le Per Fine Ounce de Peter Vollmer, voici une critique express :

Après un court prologue, le roman s’ouvre à Londres où nous retrouvons notre héros, le commander Geoffrey Peace, devant le bâtiment des services secrets. Très vite il entre et retrouve son supérieur, pas M mais le VA (Vice Amiral) qui a lui aussi une secrétaire particulière (avec qui Peace flirt).

Le décors est planté, on se retrouve vite dans un univers de style bondien mais l’on y sort assez rapidement : ce roman fait en effet peu de référence à la série des James Bond et Geoffrey Peace n’est pas vraiment ce dernier. L’auteur ne semble pas vouloir rentré dans un pastiche du héros de Fleming mais “crée” un personnage différent (bien qu’il ait des points communs – n’ayant pas lu les romans de Jenkins, je ne sais pas comment était Peace dans ceux-ci). Pas de panique, on a tout de même la forte impression d’être dans un récit bondien de ces dernières années.

Cela m’amène à un autre point, à quel point le roman de Vollmer est inspiré du Per Fine Ounce original ? C’est là que le bas blesse ! Dans une récente interview (de literary007), l’auteur déclare avoir eu accès au synopsis de roman de Jenkins qu’il n’a pas plus utilisé a cause de copyright (wtf ? comment c’est possible quand tu as l’accord des héritiers de Jenkins ?!) et donc qu’il a écrit sa propre version. Les deux pages scannés du roman original qui sont présentes dans l’intro du livre de Vollmer semblent dire : « Hey’ ! Tu m’as vue ? Et bien tu ne me verra pas dans le roman ! ». Effectivement cette scène entre M, Bond, Sir Benjamin qui évoque la démission de Bond et des bouteille de gaz n’est pas présente dans le roman de Vollmer (tout comme la démission et les bouteille de gaz). Par ailleurs le lac Fundudzi et les cercueils en bois de baobab ne le sont pas non plus (Putain quoi, you have one job ! One fucking job !). Si le héros se cache tout de même dans un baobab (qui, je le rappelle, est une scène de A Cleft Of Stars et non PFO) et qu’il y des chaines en or (à peine mentionnés dans un contexte très décevant : elles servent de laisses pour les animaux particuliers du méchant), c’est très décevant sur ce point !

Après ce petit coup de gueule, la question est de savoir si ce roman est tout de même un bon roman. Et étonnant, oui il l’est ! Peace enquête sur un certain VanRhyn, un homme très raciste et propriétaire de mines d’or qui est soupçonné d’avoir des armes nucléaire. Le méchant est plutôt bien et cruel. Dans sa quête, Peace tombe sur des nombreuses de filles qui sont toutes très différentes et intéressantes.

La plupart de l’action se déroule dans l’Afrique du sud et la Namibie de la fin des années 80 sur un fond d’apartheid (et non les années 60 comme dans le PFO de Jenkins). Les paysages ont l’air magnifiques et ont sent que l’auteur maitrise vraiment son sujet. C’est vraiment un roman plus orienté action, il y en a beaucoup, ainsi que de l’infiltration (qui est très jouisive) ; la fin est une véritable chasse à l’homme. À quelques passages près, c’est relativement simple à suivre (bien que pas forcement toujours facile à lire). On regrettera toutefois quelques longues ellipses et de rares éléments un peu vagues.

En définitive, bien que ce ne soit pas un roman proche de quelques façons que ce soit au Per Fine Ounce de Jenkins, c’est toute même un bon roman que j’ai aimé. À ceux qui voudraient si essayer, je le leurs conseille d’attendre quelques semaines car une seconde édition est prévue avec un chapitre supplémentaire et une correction orthographique (car bien que cela ne me gène pas, il y’a des tas de fautes).
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:13 (2017)    Sujet du message: Per fine once de Geoffrey Jenkins

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    JamesBond007 Index du Forum -> Littérature -> Romans Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Retour en haut de la page

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Forum de JamesBond007 © 2010 JamesBond007
Traduction par : phpBB-fr.com